jeuxteleactu.com

Yann R. nous parle de "Bunker", le nouveau jeu de France 4 !

Bunker, l’émission de l’angoisse

Pour la première chronique de ma vie (oui, oui…) j’ai décidé de m’attaquer à Bunker. Cette émission est présentée par Hervé Lacroix, une des voix off les plus connues du PAF : Masterchef, Les Reines du Shopping, par exemple. Dans celle-ci, 4 candidats et candidates assez jeunes pour la plupart, viennent défier un bunker, vestige des temps anciens dans lequel d’étranges événements se sont déroulés auparavant. Chacun leur tour, à un ou deux, vont dans une des pièces de ce bunker ou dans le jardin entourant celui-ci pour défier une de leurs angoisses les plus terrifiantes à leurs yeux (noir complet, dame blanche, insectes ou animaux, endroit clos, clowns…). Une mécanique spécialement conçue pour l’occasion se met alors en place. Chaque candidat doit effectuer une série d’ordres, donnés par une voix ou par un message, écrit sur un mur ou un objet. Le but de chacun des candidats est de trouver un symbole, qui permettra à la fin de l’émission de décrypter un code pour ouvrir un « Cryptos » (à la manière du Da Vinci Code) dans lequel se trouve le chemin de la sortie. C’est assez complexe expliqué comme cela mais vous allez voir, avec un exemple, ça ira mieux…

Comment l’émission se déroule-t-elle ?

Nous sommes le 20 octobre 2014, il est 20h45, l’heure de la première émission a retenti. Les 4 candidats arrivent alors dans une fourgonnette orange, un peu comme la « Mystery Machine » de Scoubidou. Le présentateur les accueille alors pour leur expliquer comment se déroulera la nuit à venir. Une fois ceci terminé, les candidats, armés d’une caméra portative (d’autres caméras sont utilisées, bien évidemment) partent à l’assaut du bunker. Une échelle grimpée plus tard, les voilà face à leurs sacs à dos enchaînés à un arbre, et un épouvantail accroché à un mètre de ces sacs à dos. Ils comprennent alors qu’il faut chercher dans l’épouvantail une clé permettant d’ouvrir le cadenas qui retient prisonnier les sacs. Ils trouvent aussi dans les sacs un symbole, l’un des 5 à trouver pour ouvrir le Cryptos. Ensuite, les 4 aventuriers se retrouvent dans un bivouac, et discutent un peu. Une « Parenthèse Inattendue » s’ouvre alors, et de petits bruits viennent ponctuer les récits de chacun. D’un coup, une voix demande à l’une des 4 candidates (par le biais d’une vieille radio) d’aller dans le Bunker. Quand j’ai vu cette première émission, je croyais que les 4 allaient devoir effectuer une sorte de labyrinthe parsemés d’épreuves, à quatre, et je suis plutôt satisfait de voir que c’est seul ou à deux qu’ils affrontent le bunker, rendant l’ambiance beaucoup plus captivante et angoissante pour le candidat. Celle-ci arrive dans l’une des pièces du bunker, dans laquelle une fille se serait retrouvée morte et hanterait cette pièce. Elle découvre alors une pièce dans laquelle se trouvent un lit et une armoire. Sous le drap du lit est écrit « Allonge-toi ». Sauf qu’en déroulant le drap, on découvre des serpents et des cafards, apparemment la hantise de la candidate. Les bestioles enlevées, elle s’allonge. Quelques instants plus tard, le lit descend de quelques centimètres, assez pour effrayer la candidate. Ensuite, une lumière éclaire l’armoire, elle l’ouvre alors et une dame habillée en blanc lui fait perdre son sang-froid. Elle lâche alors un couteau sur lequel est inscrit « Perce l’oreiller ». En le perçant, elle trouve alors un symbole qui lui permet de mettre un terme à cette épreuve.

S’en suit une autre série d’épreuves, jusqu’à la finale, dans laquelle un candidat est dans une combinaison ignifugée, et doit affronter les tumultes de la salle (étincelles électriques, jet de flamme…) jusqu’à arriver devant un mur sur lequel sont inscrits 26 combinaisons de symboles et de lettres. Le candidat, qui doit se souvenir des 5 symboles, doit en déduire un mot qui permet d’ouvrir le Cryptos. Pour la dernière émission, les lettres étaient D, M, E, O, N. Oui, on peut faire Démon et Monde avec ces lettres mais l’univers fait plutôt allusion aux démons…

Quels sont les bons et les mauvais côtés de l’émission ?

Bons côtés :

-          Jeu très novateur dans l’ensemble, l’épouvante poussée à son paroxysme n’était présente que dans l’épreuve du Manoir à Fort Boyard.

-          Présentateur très bon, voix qui correspond totalement.

-          Le montage de l’émission est parfait. Il met totalement dans l’ambiance.

-          La case du prime-time est très bien choisie car trop tôt, il fait jour donc même pas peur, et plus tard, ça peut faire faire des cauchemars.

-          Les décors sont vraiment excellents !

Mauvais côtés :

-          L’histoire de chaque épreuve est très bien amenée, mais n’est pas assez développée. A chaque fin d’épreuve, on reste sur notre faim. (vive le jeu de mots)

-          Je trouve que le présentateur manque un peu dans le bivouac, endroit où les candidats attendent leur tour. Il a une voix qui permettrait d’angoisser un peu plus les candidats. Ceci dit, sans celui-ci, ils se retrouvent seuls face à leur destin.

-          Alors oui, ça fait un peu Fort Boyard. Ce n’est pas un si grand mauvais point puisque ça permet à des anonymes de se retrouver à faire des épreuves. Mais j’avoue que j’ai un peu l’impression qu’ils ont vu que l’épreuve du Manoir fonctionnait bien, alors ils ont fait un jeu là-dessus.

-          Le début d’émission, dans laquelle les candidats marchent en direction du Bunker est extrêmement lent.

Niveau audience, c’est la catastrophe : « Malheureusement pour France 4, Bunker n'a intrigué que 120.000 téléspectateurs de moyenne (0,4% de PDA), soit la plus faible audience des chaînes de la TNT en prime time lundi soir. » (TV Mag)

                Qu’en pensent les réseaux sociaux ?

@sammyMKTG : #bunker bon concept de la chaîne #France4 mais certaines épreuves sont a revoir et trop courtes ! Enjoy !#EnfinUnTrucNouveauEtPlaisant

@_NdJ_ Ce qui fait le plus peur dans #Bunker, c'est d'avoir payé sa redevance pour ça.

@lavisdemoi En surmontant ses angoisses, Caroline a réussi à ramasser un couteau pour percer un oreiller. Wouhou. #Bunker

@WildxChilddx oh j'ai regardé #Bunker !! moi je tiendrais meme pas 2 minutes.. j'aurais déja fais 6951825 crises cardiaques !

@SandroTod Les candidats qui flippent dans #Bunker sur #France4 me font trop rire mais j'avoue qu'à leur place j'en mènerais pas large non plus ^^

Un bilan extrêmement mitigé sur les réseaux sociaux et au niveau des audiences… C’est vraiment dommage car ils ont su créer un univers vraiment exceptionnel, j’espère que la directrice des chaînes laissera le temps au programme de s’installer !

Yann R.

Merci Yann !

bu.png



21/10/2014
12 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 5869 autres membres