jeuxteleactu.com

"Le Plus Grand Quiz de France", moi j'ai aimé !

"Pour contrebalancer avec les nombreux commentaires négatifs que j’ai pu lire au sujet du tournage du « Plus grand quiz de France », je vais tenter de vous dire en quoi j’ai apprécié cette émission. Pour première précision, mon avis ci-dessus concerne uniquement le premier prime, n’ayant pas assisté au second, et n’ayant donc pas assez d’éléments pour revenir dessus.

Je ne vais pas longuement revenir sur les points négatifs du tournoi, je pense que tout le monde les connaît : les heures passées à attendre le vestiaire, le placement sur le plateau, pendant les bugs informatiques plus ou moins avérés… Évidemment je les ai relevés, mais ce sont pour l’essentiel des problèmes de forme. Personnellement, je préfère me concentrer sur le fond, qui pour moi mérite à être souligné.

En effet, c’est je crois la première fois dans l’histoire de la télévision française qu’on organise une émission avec  500 personnes, comprenant candidats, techniciens et autres professionnels de l’équipe de Coyote Prod. Et ce deux fois, car deux primes time sont prévus. Cela demande une organisation gigantesque, qui n’a pas été au top, loin de là. Mais j’ai l’impression que l’essentiel des critiques se concentrent sur les erreurs ou bouts d’erreur commis pas la production, en omettant ce qui a pu réussir. Je pense notamment à l’organisation plutôt rapide de dernière minute concernant le placement par régions devant le bâtiment des vestiaires, rendue difficile par un Soleil pesant. L’équipe s’est montrée plutôt cool pour l’organisation colossale dont elle était garante, chaque référent de région semblait détendu et déterminé à la fois. Le placement sur le plateau a été plutôt efficace, ainsi que la distribution des repas de Midi, au regard de ce qu’on peut imaginer comme organisation. Chaque référent avait une feuille de route bien définie à ce que j’ai pu observer. Je pense avoir dit un maximum pour l’avant-émission.

Sur le plateau lui-même, j’ai personnellement vécu quelques heures totalement hors du temps. Sans portable, sans montre, j’avais perdu en grande partie la notion du temps. Cet « univers parallèle », que je n’avais jamais ressenti de façon aussi importante sur un plateau TV, a largement contribué à ma satisfaction globale concernant le tournage. L’organisation a pris son temps, mais c’était un temps nécessaire pour que tout se passe bien par la suite. Tout le monde marchait vers l’inconnu, les candidats comme la production, personne ne savait précisément ce qu’était qu’organiser une émission à 500. Tout se serait bien passé sans cette vraie-fausse polémique concernant les boîtiers en première manche.

Sans revenir précisément sur les faits (je pense que cela a déjà été fait ici ou sur Facebook), j’ai comme l’impression que la situation a été dramatisée. Comment prouver que tel boîtier qui n’affiche pas un accusé de réception de la réponse a été moins rapide qu’un autre qui confirmait la réception de la réponse ? Face à un tel flou, et suite à la confirmation du poste informatique comme quoi toutes les réponses étaient toujours enregistrées, j’ai trouvé désarmante la réaction du groupe, qui criait à l’injustice, ou autres grandiloquences qui feraient presque oublier qu’il s’agit d’un jeu. Certes, des frais et du temps ont été mobilisés pour venir sur Paris. Mais personnellement, je préfère relativiser ces soucis pour ne pas oublier tout ce qui a pu faire la future réussite de l’émission, du moins je l’espère. Il fallait bien un jour faire une émission avec une telle organisation ; c’est maintenant fait. Maintenant on sait ce qui est à améliorer, et ce qu’il faut conserver.

C’est tout pour mon retour à J+5 du tournage, j’ai essayé d’être le plus sincère et clair possible, et je répondrai du mieux possible à vos questions et remarques concernant ce témoignage."

Tristan

sourire.jpg



15/06/2015
17 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6613 autres membres