jeuxteleactu.com

Koh-Lanta, la guerre des chefs : 7ème chronique de KL-Addictman !

Koh-LANTA Saison 20 épisode 7

 

Vous l’attendiez avec impatience la (chronique de la) Réunification !

 

C’est dans ce septième épisode que tout va s’accélérer ! Le tournant classique de la saison !

 

Dans l’introduction Denis Brogniart précise « tous peuvent prétendre à ce titre de chef et à la fin il n’en restera qu’un »… eh bien en fait NON ils ne peuvent pas car c’est la production qui a décidé de qui seraient les chefs d’entrée, à savoir les vainqueurs des poteaux initiaux sans que les aventuriers ne soient au courant de l’enjeu… Et par la suite ils ne peuvent le devenir que si un chef joue son bracelet d’immunité. Donc NON dans cette saison il n’y avait pas lutte pour le titre de chef.

 

« Jeu de cache-cache » précise Frédéric car tout le monde cherche le collier mais prend un prétexte bidon. C’est l’activité préférée des aventuriers dans le contexte faux-derch héhé.

 

CONFORT. Un jeu en deux temps comme souvent. D’abord les catapultes donc de l’adresse et ensuite toujours de l’adresse pour monter une tour de 23 pièces de bois (ou plutôt plastique) dont la base est mouvante ! Une tour de plus de 2m.

Intéressant. Au tirage au sort les Jaunes sont 3 femmes/3 hommes et ce sont les 3 femmes qui jouent. Chez les Bleus 4 hommes/2 femmes et ces deux dernières l’emportent.

Au final Rouges 1F2H, Bleus 2F1H, Jaunes 3F.

Les Bleus sont efficaces à la catapulte et démarrent la conception de leur tour avec une belle avance. Les Jaunes puis les Rouges suivent.

Finalement les Ikalu expérimentent les premiers les difficultés de ladite tour et celle-ci chute au tout dernier moment. Il faut donc innover et changer de conception. Une conception moins verticale qu’ils imaginent. Dans la foulée les Kama et les Tabuo leur emboîtent le pas. Égalité parfaite.

Les JAUNES gagnent encore !!! Cette saison est, s’il était encore besoin de le préciser, sous le signe des FEMMES ! BRAVO Béatrice, Angélique et Sophie ! Elles sont secondées par l’équipe des Rouges qui, une fois n’est pas coutume, ne perd pas. Désillusion Ikalu pour la team bien arrivée en tête sur l’agrès final et avec la bonne technique.

Béatrice choisit pizza+fromage+légumes frais pour son équipe et laisse aux Rouges du gâteau et du chocolat.

 

Maxime à propos du fait qu’il cherche aussi le collier d’immunité : « c’est pour vous le montrer et que tout le monde se concentre sur les épreuves ». Mais bien sûr Maxime on va te croire. C’est avant tout pour toi comme tu l’as précisé seul face caméra et aussi, comme l’intellectuel Frédéric l’a précisé, pour que Cindy ou ce dernier ne l’ai pas. Cindy emboite le pas à Frédéric quand Maxime reproche au fait de chercher un collier un manque de légitimité et un aveu de faiblesse. Et elle a raison. Elle précise que c’est un groupe de 4 qui ne se sent pas en danger qui peut pousser le photographe ou la belle à aller le chercher. Elle lui assène un « c’est de la mauvaise foi » et c’est parfaitement ça. S’il était en danger lui-même il le chercherait encore plus.

Pour fini l’argument du chef : « trouver le collier c’est repousser une échéance de 2 ou 3 jours » => Eh bien oui Maxime, si on peut le faire, et vu la rapidité avec laquelle tout peut varier dans Koh-Lanta, on ne va pas se gêner !

Séquence maître de l’hypocrisie/boulard de la mort avec Maxime toujours « ce serait moi le plus légitime à aller chercher le collier car les Jaunes m’ont tous dans le collimateur et me perçoivent comme une élément fort ». N’en rajoutez plus, la coupe est pleine !

 

 

LE MOMENT TANT ATTENDU : les Ambassadeurs. À trois donc. Béatrice VS Maxime VS Alexandre.

Alexandre d’entrée annonce qu’il va à la boule noire.

La boule noire évince un aventurier comme d’habitude mais j’aurais préféré que ce soit cette saison DEUX aventuriers ! Comme ça AUCUN membre n’aurait pris le parti d’aller tirer la boule et Alexandre aurait eu la partie moins facile.

Maxime a tout bon sur le fond : il ne faut JAMAIS aller à la boule noire. Tu ne joues pas ton aventure, le rêve d’une vie, accessoirement 100000€ sur un coup du sort, NON. Mais il l’annonce d’entrée et ce n’est pas comme ça qu’il faut la jouer sur la forme. Du coup il se met en danger tout seul. Pourtant il tente tous les arguments mais les deux autres sont inflexibles. Bons politiciens pour vite renvoyer un adversaire dans ses 22 mètres.

Béatrice, elle, défend modestement son équipe mais n’a pas grand-chose à ajouter car le jeu est déjà centré sur Maxime. Elle a juste à appuyer.

 

À la Réunification, la seule méthode est celle-ci : annoncer qu’on va à la boule noire pour mettre la pression sur l’adversaire et ainsi le forcer à mettre un nom. Ensuite, si pas d’accord, alors uniquement au moment où Denis vous tend le sac pour tirer la boule, balancer un nom de son équipe.

 

L’attitude d’Alexandre est la bonne. Maxime pourrait légitimement lui faire peur façon « tu sembles borné, tu le paieras et tu seras le prochain à sortir si tu ne nous fais pas allégeance ». Ce serait tout à fait hypocrite car Alexandre n’aurait qu’à rétorquer « Ouais ouais vous vous fichez de moi, ça ne vous empêchera pas de supprimer tous les Rouges ensuite » (et il aurait raison !) mais pourtant c’est une pression obligatoire à lui mettre. Ce que les deux anciens chefs Jaune et Bleu ne font pas.

Frédéric est désigné par les trois. À la révélation il est déçu et charge Maxime (qui a stratégiquement fait un bon choix en visant le nordiste). Décevant.

 

Pendant ce temps les Tabuo et les Ikalu émigrent chez les Kama, non sans que PILE JUSTE AVANT, Cyril, QUEL CHANCE, ne trouve le collier d’immunité de son camp ! Au meilleur moment. Décidément…

Brice, à peine arrivé, attaque. Il sort du bois, et pas pour faire du feu mais pour allumer des mèches auprès des Jaunes !

Ce qui me déplaît : l’attitude des Bleus vis-à-vis de Maxime. Certes il ne l’a pas bien joué, mais, même en la jouant bien, le résultat aurait pu être le même et eux ne pensent qu’à leur situation comptable. Mais leurs arguments sont mauvais. OUI Maxime évince Frédéric pour des motifs faux-culs mais NON il n’a pas tous les torts car en sauvant Frédéric il aurait laissé une chance aux Rouges, et à Frédéric donc, de retourner le jeu.

 

 

Première IMMUNITÉ individuelle. Un jeu de résistance où il faut maintenir verticales, bras tendus, deux plaques de bois sur sa gauche et sa droite respectivement.

Mais la nouveauté cette saison c’est que peu après le début de l’épreuve, Denis Brogniart propose une épreuve annexe, aux aventuriers qui ne se sentiraient pas assez forts dans ce style, pour remporter un collier d’immunité valable uniquement au prochain Conseil. Tout lâcher pour aller passer sous un rondin enfoui dans le sable et aller toucher un piquet de bois en face de soi. Clo, Sophie, Alexandre et Mohamed se précipitent au top départ tandis que les autres restent stoïques et continuent l’épreuve principale pour le totem. Mohamed est le plus véloce et remporte le collier qu’il utilisera le soir-même au Conseil bien que n’ayant aucun vote contre lui.

Très intéressant car un collier remporté est cessible et donc peut logiquement être refilé à un aventurier qui se sent sur la sellette. Typiquement avec ça plus les totems, plus le vote noir, plus tous les colliers en jeu, certains Rouges pourraient aller loin.

Pour finir, après plus de 50 minutes d’effort, Maud gagne (après que Denis, pour accélérer la partie ne les ait obligés à maintenir leurs plaques désormais que par deux doigts) face à Maxime le premier totem individuel de cette saison. Cyril et Alexandre en danger donc.

 

Le Parisien justement qui sonde Clo&Cindy sur les votes à venir : « Les Bleus n’ont pas discuté encore » i.e. « mec mais tu rêves c’est toi le Rouge tu sais très bien que c’est Alexandre ou toi qui saute. ». Les tendances sont quasiment toujours connues donc quand on te répond « je ne sais pas » ou un équivalent c’est que c’est TOI le fish.

 

CONSEIL. Cindy explique que certains annoncent voter au mérite. Masi entre l’annoncer et le faire il y a une marge. Angélique assume qu’elle ne votera pas au mérite mais que les alliances jouent.

Couplet pathos par Cyril qui pleure et déplore la situation des rouges « c’est pas un choix qu’on a fait et on a dû subir l’aventure ». Maud acquiesce. Eh bien non Cyril ; dans pathos il y a pathétique et toi et ta team l’êtes complètement à ce moment. BIEN SUR QUE SI vous êtes responsables de votre sort. Vous avez fait des choix lors des précédents Conseils qui vous ont amenés à n’arriver qu’à 3 à la Réunification contre 6 pour les autres équipes. Il n’y a pas à dire « on n’est que trois, pensez un peu à ça ». Koh-Lanta c’est un jeu en deux parties, l’une collective puis ensuite une autre individuelle. Encore heureux que la première partie puisse avoir un impact sur la suivante. Sinon les aventuriers ne se donneraient pas à fond dans les épreuves d’immunité collectives.

 

« Oui », « Bien sûr », « Évidemment » sont les mots les plus utilisés par les candidats pour répondre à Denis Brogniart quand il les interroge. Ça ne fait pas de Denis Brogniart un devin mais ça montre qu’il n’a que des banalités à dire. À l’inverse, quand il fait du spectacle pour mettre un aventurier en difficulté, il ne faut pas hésiter à dire « non pas du tout » ou encore « encore une fois pas du tout » même si sur cette dernière c’est risqué car les candidats doivent être briefés sur le sujet à savoir interdiction de mettre l’animateur en lumière sur la mauvaise qualité de ses interventions. Dans tous les cas cela serait certainement coupé au montage. Denis Brogniart n’est que l’extension vocale d’ALP et donc il DOIT appuyer là où ça fait mal et participer activement à la mise en scène pour créer des engueulades tout en restant inébranlable et surtout non mis en danger dans les réponses des candidats. Un peu comme nous, téléludophiles, pouvons l’être en participant à un jeu.

 

Alexandre est remercié et, à ce moment, il se dit forcément « et si j’avais été plus coulant aux Ambassadeurs, est-ce que j’aurais été éliminé ? ». Oui certainement quand même dans cette configuration avec Maud remportant le totem et Cyril possédant un collie mais ça, il l’ignorait. Et survivre à ne serait-ce qu’un Conseil c’est toujours l’occasion de se sauver ensuite. Là il dégage de suite après les Ambassadeurs. Il a payé ses choix. Il n’a pas été éliminé « parce que j’étais dans la mauvais équipe » mais qu’à force de mauvaises décisions les adversaires vous le font payer.

 

Avez-vous remarqué qu’Alexandre n’est pas le 1er membre du jury final mais le 2nd après Frédéric ? Ce n’est pas le cas à chaque saison. Parfois l’éliminé aux Ambassadeurs est membre comme l’ex-Ikalu cette saison et parfois non comme notre électricien de tout bord Yassin (saison 17, Le Combat des héros). Alors pourquoi ? Tout simplement parce qu’ALP ne veut plus d’égalité possible à la fin comme ce fut le cas lors des saisons 3&7.

 

@+

 

KL-Addictman

 

kl.jpg



01/05/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6800 autres membres