jeuxteleactu.com

Immersion dans un tournoi « Questions pour un champion » à Rennes !

« Questions pour un champion », le roi des jeux TV de culture générale, parfois dit roi tout court des jeux TV, a plus de 30 ans. Quelques années après le début de l’émission, les premiers clubs ont fait leur apparition partout en France. Aujourd’hui, ce sont plus de 180 clubs qui permettent de jouer plusieurs fois par semaine, (presque) comme à la TV, en tout cas avec les mêmes phases de jeu.

Et comme le jeu régulier en club ne suffit pas, la culture générale étant infinie par définition, des tournois sont également organisés.

En 2019, il y en eut près d’une centaine en France et en Belgique. Parfois ils sont 20 joueurs, parfois ils sont plus de 110. Tout dépend de la taille de l’espace où on joue, de la situation géographique et de plein d’autres facteurs. Celui de Rennes a accueilli 55 concurrents le 24 novembre dernier ; plongeons-nous dans cette journée dans un temple de la culture générale.

 

Le tournoi de Rennes, c’est considéré comme un pèlerinage pour beaucoup de joueurs. On y retrouve d’ailleurs une densité exceptionnelle des plus grands champions de la TV : Christophe et ses 150.000 € à « Questions pour un super champion », de nombreux gagnants des 50.000 € dans cette même émission et des champions en pagaille de la version quotidienne du jeu. Mais aussi des érudits d’autres programmes : Francis et ses gains record au « Grand Slam », Grégory le double recordman de « Tout le monde a son mot à dire » et « Harry »… Pour la faire court, un plateau très relevé.

gregGrégory est très actif dans le milieu « QPUC » et dans le milieu des quiz en général

 

Ça commence dès 9h, avec ce qui s’éloigne pourtant de l’émission : un questionnaire écrit. Ça permet de faire jouer tout le monde sur un maximum de questions, car mine de rien, dans une journée de jeu pour laquelle on fait parfois des centaines de kilomètres, on s’attend à beaucoup jouer. Et finalement, il y en a un quand on passe les sélections de « QPUC » !

On enchaîne ensuite avec une phase de « 9 points gagnants » pour chacun, par groupes de cinq. Ça va beaucoup plus vite qu’à la TV, mais le sens de l’anticipation est souvent contrarié par des subtilités inattendues. Par exemple : « À La Mecque, combien de tours compte un imam… au début de sa partie d’échecs » ? Avouez que vous n’étiez pas du tout sur un échiquier au début de la question !

Un « 4 à la suite » et un autre « 9 points gagnants » permettent d’établir un classement partiel, qui crée d’une part cinq demi-finales entre les 25 meilleurs, puis des parties de classement de cinq en cinq, jusqu’au 55e, jamais moins méritant que le 1er.

Une des nombreuses parties à cinq de la journée, avec un système de buzzers spécialement conçu pour les clubsUne des nombreuses parties à cinq de la journée, avec un système de buzzers spécialement conçu pour les clubs

 

Tout cela s’est joué entre deux salles, et les parties de classement continuent en ce sens. Puis l’étau se resserre, et on joue cinq parties (entre les 25 meilleurs, vous suivez toujours ?) calquées sur une émission complète, dont on tire les cinq vainqueurs pour THE finale. On a perdu Francis du « Grand Slam » mais on a toujours Christophe de « Questions pour un super champion ». On retrouve aussi Pascal, méga-champion d’« En toutes lettres » pour les meilleures mémoires d’entre vous. On retrouve aussi Sébastien, souvent vu à « QPUC » , Frédéric, du côté de « Slam » et Jocelyn, local de l’étape vu le plus récemment à « Tout le monde veut prendre sa place ».

La composition de la finale  Christophe, Sébastien, Pascal, Jocelyn et Frédéric de gauche à droiteLa composition de la finale : Christophe, Sébastien, Pascal, Jocelyn et Frédéric de gauche à droite

 

Christophe et Frédéric évincés au « 9 points gagnants », Pascal le premier qualifié quitte pourtant le jeu au « 4 à la suite », la faute à seulement deux points sur le thème « Les mots contenant les lettres OUR ». Derrière, les deux autres assurent et se retrouvent pour une finale en 21 points, comme dans l’émission du samedi.

Cette finale a des allures de Masters de Questions pour un champion, tellement le niveau y est élevé et la densité de champions y fut exceptionnelle.

Si vous avez bien suivi, il reste Sébastien et Jocelyn. Déjà multi-victorieux en tournoi, le Grenoblois de 29 ans ne laisse aucune chance à son valeureux adversaire breton (21-6), encore néophyte à ce stade de tournoi.

L’image finale du tournoi  Sébastien empile une nouvelle victoireL’image finale du tournoi : Sébastien empile une nouvelle victoire

 

La journée s’achève par la remise des prix, en partie des livres écrits par le principal rédacteur et animateur de la journée, Pierre Deslais, et autres gourmandises.

Le pot de l’amitié est bien là, mais les nombreux kilomètres attendus en voiture rappellent la présence de Modération, notre ami à tous.

Les derniers partants aident à ranger la salle, un comportement témoin d’une grande fraternité qui existe dans ce milieu « QPUC ».

 

Si vous voulez rejoindre un club et pourquoi pas un tournoi un jour, vous pouvez consulter cette carte qui vous indique le club le plus proche de chez vous.

 

À bientôt ?

Tristan Alary

 

Merci à Michel Georges pour les photos !



27/11/2019
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6838 autres membres