jeuxteleactu.com

"Au pied du mur" le point de vue d'un candidat central !

"Bonjour à tous,

J'ai lu avec attention tous vos témoignages pour la journée d'hier et la première chose avec laquelle je suis entièrement d'accord c'est que cela peut être très (trop) long pour les candidats du mur pour au final repartir avec peu voire malheureusement rien du tout. Mais cela dépend de beaucoup de choses. Les questions sont parfois très simples et a contrario une plus ardue suffit à tout faire basculer.
Du coup, je vais essayer de vous exposer un peu comment on voit les choses du côté des candidats centraux vu que j'en faisais parti lors des répétitions du 27 juin et des tournages du mercredi 09 juillet.

Convoqués dès 09h30 comme tous les candidats du mur, nous étions 11 centraux potentiels à être présents mais nous savions que certains d’entre nous ne passeraient pas. Cela dépend du niveau des candidats qui passent avant nous mais aussi de celui des questions et des candidats du mur.

Car on nous détaille un peu ce qui s’est passé lors des 4 jours d’enregistrements précédents (soit 20 émissions) et on découvre que 4-5 candidats centraux seulement ont réussi à obtenir des gains de 20.000€ à 100.000€ (je parle des paliers atteints c’est-à-dire avant partage avec les téléspectateurs).
Et même si on n’est pas des gros cupides avec les yeux qui brillent à l’idée de gagner possiblement jusqu’à 200.000€, il faut bien reconnaître qu’on a plus de pression non pas à cause des gains potentiels mais plus à cause des probabilités de gains.
Il faut bien se dire que, psychologiquement, le fait de ne plus avoir le joker « passe-passe » au début amène une certaine pression de ne pas échouer dès la première question.
Je reconnais bien volontiers que certains candidats centraux peuvent paraître, du point de vue du mur, avoir une mauvaise culture générale et du coup passer pour des « idiots » mais il faut reconnaître que se retrouver seul sous le regard de 100 personnes, sans compter le public et les téléspectateurs, ça déstabilise un peu !
Quant aux questions, il y a deux poids deux mesures ! Nos « nounous » de l’équipe casting nous ont raconté qu’un jeune candidat n’avait pas su répondre à sa 1ère question qui demandait combien y a-t-il de nuances de Grey dans le roman bien connu ? Il s’est trompé parmi les propositions 10 – 50 – 100 et il a donc perdu dès le début malheureusement pour lui. C’était peut-être abordable mais il n’avait pas la référence. Mais si on compare à la 1ère question d’une candidate « Quel acteur a le même âge que François Hollande ? Tom Hanks – Mel Gibson – John Travolta » Je trouve que la difficulté est bien différente entre les 2 pour une première question !

Cela dépend donc vraiment des situations, selon les adversaires et les questions que l’on a. Certains centraux se contenteront de partager 2500 €, d’autres oseront aller plus loin à leurs risques et périls. Ce que je veux dire c’est que comme on sait qu’il y a peu de gagnants chez les centraux, on n’ose peut-être pas aller trop haut. Ajouté à cela les 1ères questions difficiles, je comprends que les candidats du mur se sentent frustrés car ils savent que ce sera dur de gagner et si c’est le cas ce sera peu. Et puis comme l’échelle des gains a été divisée par 2 pour quasiment chaque palier, ça n’aide pas !

Après je ne suis pas sûr que l’émission serait agréable à regarder pour le téléspectateur si le candidat central devait répondre en même temps que le mur : vous trouvez peut-être leur temps de réflexion un peu long mais au moins on peut suivre leur cheminement de pensée. Dans le cas contraire, il aurait déjà joué et ce ne serait que de vaines parlotes inutiles « j’ai répondu B mais j’hésitais avec A parce que ceci… mais ç’aurait très bien pu être l’autre… » à quoi bon disserter quand c’est joué ?

Là où je suis d’accord avec vous en revanche c’est la proximité du public. En ce qui me concerne, lors des 5 émissions du 09 juillet, le public était bien silencieux… il n’y a jamais eu de problème. Mais quand il y a des situations comme les vôtres, ils devraient annuler la question et la remplacer dès qu’il y a suspicion de doute.

Quant à raccourcir le temps des réflexions des centraux, comme on n’a plus le joker dès le début, on cherche à ne pas se planter au départ. Dans l’intérêt général, et du mur et du central, je pense qu’il faut quand même que ce dernier ait un temps de réflexion « raisonnable » sans que cela dure 20 minutes (même si les enregistrements mettent en boîte 55 min en moyenne d’émission là où la diffusion n’en gardera que 40). Si on doit répondre trop vite, peu de chance que le central veuille monter haut et prendre des risques, ce qui pénalisera le mur et le téléspectateur aussi qui se partagera une plus faible somme et du coup moins de chance d’audimat…

Pour terminer, je ne sais pas si certains me liront, je tiens à signaler que j’ai apprécié la chaleur et la bonne ambiance du mur le 09 juillet. Vous n’étiez pas les requins avides à attendre frénétiquement que leur proie se noie, bien au contraire ! Certes des adversaires, mais des adversaires agréables, chaleureux, qui ont su créer une véritable émulation dans le jeu. Et cet hommage à la fin, moment intense !...
Merci vraiment de tout cœur à tous les candidats du mur du 09 juillet (y compris à la loufoque Cléopâtre en numéro 79 !) rien que pour cette chaude ambiance.

Et j’espère que ce modeste et long (j’en conviens !) témoignage vous aura permis de mieux comprendre ce qu’on peut ressentir lorsqu’on est seul… au pied du mur !"

Merci Croft !

Les discussions sur "Au pied du mur" sont à découvrir sur le forum => http://www.teleludophile.com/forum/les-jeux-de-tf1/au-pied-du-mur

murn.jpg



11/07/2014
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 6621 autres membres