jeuxteleactu.com

Koh-Lanta Fidji : 9ème billet d'humeur de KL-Addictman !

KOH-LANTA ÉPISODE 9

 

Des critiques sur Sébastien. Trop à mon goût. Sébastien n’a pas grand-chose à se reprocher non plus. Critiquer les réactions d’un adversaire c’est aussi un aveu de faiblesse. Sébastien est un gentil bougre.

Maxime essaie de recoller les morceaux… mouais… bof bof bof…

Bilan des courses après le conseil « l’élimination de Marvyn a ravivé le clivage entre jeunes et anciens » selon Brogniart. C’est intéressant cette remarque et ça me donne l’occasion d’expliquer cette déclaration.

 

Les épisodes sont basés sur du storytelling. On va vous raconter une histoire.

« Le storytelling consiste à essayer de faire naître au sein des organisations ou du public une ou plusieurs histoires à fort pouvoir de séduction et de conviction » selon la spécialiste Annette Simmons. Un procédé archi utilisé par les media et les politiques. C’est exactement ça À CHAQUE ÉPISODE de Koh-Lanta.

Explications.

ALP tourne son programme entre 40 et 45 jours. Il n’y a rien de monté sur place exceptés les décors des épreuves, du Conseil, de la réserve d’eau etc. et les pseudos coffres du Paradis perdu avec dedans les artefacts qu’ALP veut voir être trouvés.

Le seul travail d’écriture permanent est celui de chaque intervention de Denis Brogniart auprès des candidats… et celui des journalistes qui interviewent les aventuriers et dont on ne sait jamais l’ampleur du pouvoir. Non nul assurément.

Ensuite tout ce beau monde rentre en France et là le travail commence. Que se passe-t-il ? On regarde tout ce qui est filmé et on trie ? Bien sûr que NON ! Ce serait trop fastidieux, on décide AVANT ce qu’on va garder pour réduire le champ de recherche, c’est là qu’intervient le storytelling. La prod possède après le tournage une trame, garnie à chaque moment important du jeu. Qui lui donne un squelette du programme. Les points forts y sont bien identifiés et c’est À PARTIR de ça qu’on raconte l’histoire. En tête les moments qu’on ne peut éviter tels que les éliminations successives puis le reste annexe avec les Conforts, les moments insolites (Paradis Perdu, performance exceptionnelle de survie, blessures, tout moment hyper télégénique). Et c’est tout. Car il faut tout condenser en 14x120minutes maximum.

C’est là que vient la narration. Ce n’est pas du Hergé mais du ALP. TF1/ALP sait qui va être éliminé à chaque épisode, ils savent si le choc des générations va avoir une conséquence par exemple et si oui à quels épisodes. Et ils brodent tout autour de ça dans le texte que nous lit Denis Brogniart en voix-off dans le but de persuader et de tenir en haleine le téléspectateur. Si les plus vieux vont éliminer les plus jeunes à tour de rôle, alors on va nous faire croire au maximum qu’il y a bataille et que rien n’est joué ! Si, au contraire, les jeunes vont se soulever et renverser la vapeur, on va nous faire croire que l’alliance Rouge tient coûte que coûte ! Comme dans cette phrase « l’élimination de Marvyn a ravivé le clivage entre jeunes et anciens » alors qu’en réalité, on le verra plus tard, ce clivage n’a plus vraiment court.

Et ça marche depuis dix-sept ans ! De là à finir au Petit-Vingtième…

 

Dégustation. Un scarabée à avaler entièrement. Fabian qui s’est privé de nourriture en sentant l’épreuve arriver et Magalie qui n’a peur que du ver bien gluant remportent la première manche. Duel final. Fabian désigne logiquement Mélanie pour « épauler » Magalie mais Magalie désigne Marguerite pour aider Fabian. Pourtant Marguerite a reconnu qu’elle avait faim et voulait jouer encore ! Choix bizarre… - —Moi, j’ai dit bizarre ? Comme c'est bizarre….

Vers tant redoutés par Magalie, cafards, scolopendres et autres mantes religieuses au programme ! Magalie est littéralement horrifiée ! Le pire pour finir : l’œil de barracuda (« et j’ai plus d’appétiiit »). Il y a de quoi s’évanouir rien qu’à sa vue ! Incroyable remontée sur ce second plat des filles !!!! Marguerite mâche très difficilement comme l’avait relevé Magalie… mais ça ne suffit pas et les Ambassadeurs l’emportent d’un rien !!! Séquence réussie. Pas besoins des poissons et coraux qui vont suivre pour faire de belles images.

Ils gagnent une séance de plongée aux Fidji donc mais Denis leur propose de la troquer contre le Paradis Perdu !!! Mais Fabian veut la plongée et Marguerite accepte. Ce n’est pas banal. Et plouf dans l’océan !

 

Pas grand-chose à signaler par ailleurs car on se tape 5min de revival Mélanie/Sandrine pendant la dégustation… eh oui les monteurs de Koh-Lanta se tapent des heures de visionnage pour ressortir les moments les plus télégéniques donc… mais quand il n’y en a pas vraiment… on fait ce qu’on peut !

 

De leur côté les ex-Rouges reprochent à André d’avoir voté Romain…. Mais André n’est pas dupe, ils lui ont peut-être promis de le garder dans leur alliance mais sans aucune garantie de quoi que ce soit une fois tous entre eux « il n’y a pas d’Orientation ou de poteaux dans cette alliance ». Bien dit André tu n’es qu’un fusible à leurs yeux !

Maxime annonce la veille qu’il ne veut plus faire de stratégies mais le jeu le rattrape et bien qu’il annonce aux Rouges vouloir repartir de zéro, Fabian lui demande de voter Sébastien. Et il n’est pas contre !

Nuit pluvieuse mais comme le précise très justement Marguerite, jusqu’ici les aventuriers ont été épargnés.

 

Immunité apnée sous l’échelle. J’aime bien le concept. Ça se joue toujours à rien sur le finish quand tout est immergé.

Splendide victoire d’André devant Romain le pompier et Mélanie ! Il mérite les applaudissements nourris des filles de la tribu.

 

La nuit qui suit, j’aime bien cette image des trois jeunes rescapés, des trois survivors de l’alliance des plus vieux. Dans le froid, la nuit et la pluie Tiffany et Magalie blottis tout contre le rugbyman. Imaginez-vous à leur place : la survie, la dureté de l’aventure, et savoir qu’on va sauter un par un sauf si Maxime plus Fabian les rejoignent in extremis. Avec surtout un Maxime qui n’a fait que tout et n’importe quoi dernièrement. Perspectives peu réjouissantes.

 

Séquence bonne camaraderie et bonnes vannes autour du Loirétain au Conseil. Puis place au vote ; c’est ça qu’on veut tonnerre de Brest !

Fabian et Maxime rallient les Jaunes (lol ils l’ont été eux aussi !) et éliminent Sébastien. La justification de Maxime est judicieuse ici. En effet pour trois poteaux, le routier s’en réservait deux avec Romain et lui ! Trop risqué. Le coup de mou de Tiffany ne l’a pas éjecté du jeu. De toute façon, avec ou sans, elle était la cible. Elle le sera toujours au prochain Conseil a priori.

Sébastien a fait une belle aventure et n’a pas grand-chose à se reprocher si ce n’est, comme il le dit si bien, de ne pas avoir été assez stratège. Tout le contraire de Maxime finalement.

 

J’aime bien tous les aventuriers restants avec un ++ pour notre Suisse préféré Fabian, notre mère préférée Marguerite et évidemment notre benjamin André. Un bémol sur notre rouquin Maxime, trop difficile à suivre, surtout pour ses camarades naufragés !

 

Dans la presse Sébastien explique que sa mère l’a appelé en pleurs suite au déferlement de critiques à son égard sur les réseaux sociaux. En effet je le rappelle régulièrement mais on ne voit que 90 ou 120 minutes d’un programme filmé pendant 72 heures ! Ce n’est absolument pas à prendre comptant et la réalité est en partie biaisée ! Personne n’est foncièrement BON ou MAUVAIS dans Koh-Lanta ! C’est stupide d’insulter les gens ! Il faut savoir se mettre à leur place mais aussi ne pas rentrer dans une vindicte haineuse ! C’est le plus important.

Sur le fond, comme je l’ai écrit en début d’article, les images des critiques des aventuriers à l’égard du Nordiste sont exagérées je trouve. Bien qu’on puisse moins aimer son attitude.

 

KOH-LANTA EST UN DIVERTISSEMENT. IL FAUT LE VOIR COMME TEL ET RIEN D’AUTRE.

 

Bravo à Sébastien, et à tous les aventuriers éliminés avant lui. Ils peuvent s’en aller la tête haute.

Pour finir, au sujet de Marguerite du Nord comme lui, il précise qu’elle mérite d’aller loin dans l’aventure… un souhait prémonitoire ? (N’oublions pas que les ex-aventuriers se revoient ensuite, et donc se disent les uns les autres qui ira au bout).

 

@+

 

kl.jpg



30/10/2017
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2352 autres membres