jeuxteleactu.com

Koh-Lanta 2017 : billet d'humeur n°6 de KL-Addictman !

Koh-Lanta 6ème épisode (déjà) (ça va plus vite sans les coupures matches de foot)

 

D’entrée on apprend que Claire est à l’infirmerie, partie juste après le Conseil pour affaiblissement. Aucune avancée sur le sujet dans la diffusion de la semaine passée, quelle surprise !...

 

… ET BRAHMA QUI ABANDONNE DANS LA FOULÉE !! Wooo !

 

Pour être tout à fait clair(e) je soupçonnais un abandon cette saison (facile à dire après me répondrez-vous) car dans les media Denis Brogniart N’A PAS précisé qu’il n’y aurait aucun abandon cette saison alors qu’il se vantait de cela quand cela arrivait auparavant.

Brogniart et surtout ALP fulminent. Pourtant ce n’est pas le premier. La polémique alimente les réseaux sociaux. « A-t-il le droit d’abandonner comme ça sans blessure ? Comment peut-il se permettre d’abandonner alors qu’il a été retenu parmi 25000 candidatures qui aimeraient être à sa place ? ».

 

Ainsi, peut-on espérer un Carré final à quatre donc ou bien à cinq ? L’an passé, sans abandon, avec vingt aventuriers la finale avait vu cinq protagonistes jouer la victoire. Attention car dans le teaser de la semaine prochaine Denis annonce une élimination subite après une épreuve. Cette saison se joue à 21 aventuriers.

 

Confort. La boue ; mais en équipe pour changer. Des tout boués et d’autres qui leur retirent la boue du corps. L’occase de peloter de jolies fesses… Kelly… ou Vincent par exemple !

Avant l’annonce des résultats  les Takeo font un câlin de boue, câlin debout.

Mais victoire Bokor. Le truc avec une balance de Roberval c’est que tu vois un saut plonger dès que Denis relâche l’attache. Mais il se peut que le seau Rouge soit juste un tout petit peu plus lourd que le Bleu alors que visuellement on dirait que les aventuriers mettent la pâtée à leurs adversaires.

C’était la minute physique du jour.

Et là, c’est le drame, le retour du téléphone (mais ALP a investi, finis les téléphones satellitaires, vive les smartphones !)

Le chéri de Clémentine/Clémentine : « T’es à l’hôtel là ? - Non j’suis au Cambodge ! ». La précision était méritée !

Passons sur ça. C’est évidemment à nouveau tendu chez les Bleus et Yves n’est jamais très loin.

 

Embrouille Clémentine vs Yassin : 3 biiiips à l’antenne en moins de 10 secondes. Le truc c’est que Yassin en impose et il est difficile de le confronter, surtout quand on sait ce qu’il apporte sur le camp. Toutefois Clémentine n’est pas de cette trempe, elle n’a pas peur d’aller au conflit. Ce qu’elle a à dire, elle le dit, point à la ligne !

Pour donner un peu d’intérêt et pour mettre Vincent en valeur ALP organise un duel. Sans info supplémentaires. Tout est fait pour que les Takeo envoient leur rugbyman préféré au charbon tandis que chez les Rouges Yassin s’auto-désigne et, comme d’habitude, hormis Clémentine, personne ne moufte.

Chez les Bleus Yves se plaint qu’il n’a pas vraiment eu le choix que de suivre le groupe… mais APRÈS le départ de Vincent pour son duel ! Le truc parfaitement inutile qui n’apporte rien ! Soit tu te manifestes pendant la discussion sur qui choisir soit tu gardes ça pour toi.

Yves est toujours en course (et à la fin aussi). Mais combien de temps va-t-il tenir ?

 

Tenir justement, c’est toute la difficulté du duel nocturne qui oppose Vincent et Yassin. Le bambou de trois mètres en équilibre sur le crâne. Terrible. Je ne trouve pas cela si spectaculaire mais c’est incroyable la douleur que l’on doit ressentir. Et sur la durée.

 

ELLE EST DE RETOUR, VOUS L’ATTENDIEZ TOUS, LA SÉQUENCE « LOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOL/ON NOUS PREND VRAIMENT POUR DES CONS !!!! » :

Pendant leur lutte homérique, un scorpion - « hou la la ! » - s’approche dans le dos de Yassin. Vincent, en plein effort et fair-play, l’indique à ce dernier qui reste, comme à l’accoutumée, imperturbable. Denis Brogniart Le Valeureux, n’écoutant que son courage, se saisit hardiment d’un long bâton de bois et s’en va CHASSER le vil scorpion ! Longue vie au preux chevalier !...

MAIS LOOOOOOOOL !!!!! Évidemment que ce scorpion a été amené par la prod et est inoffensif ! Ça donne un peu de crédit à Denis qui ne fait que dicter les règles le reste du temps. Il se mouille le Denis quoi !

 

 

Après plus d’une demi-heure Vincent lâche (et Yassin n’est pas peu fier au retour d’expliquer aux Rouges comment il gagné ; on le serait à moins).

On a déjà remarqué par le passé qu’être musclé ne signifiait pas forcément performance exceptionnelle dans certaine épreuve d’endurance. Souvenez-vous d’Anthony, l’impressionnant professeur de fitness (saison 11) en perdition en tenant sa corde sur le plan incliné !

Notons tout de même que Vincent a du mérite et, comme le soulignent les Takeo, certainement personne n’aurait fait mieux.

Vincent et Yassin passent la nuit comme deux bons copains sous une tente de pêcheur. Si c’est pas meuuuugnon tout plein ! Manque que le bisou !

 

La victoire de Yassin entraîne un avantage pour le jeu d’immunité du lendemain.

Un jeu assez complexe et mélange de petites choses déjà vu auparavant. Qui en font une épreuve inédite. Les aventuriers doivent tour à tour passer sur une corde tendue par leurs coéquipiers. Mais la corde est retenue d’un côté par un solide nœud et de l’autre par les comparses tireurs donc. Ensuite il faut faire passer un objet, cerclé au bout avec une petite ouverture, le long d’un petit labyrinthe à obstacles. Un peu comme dans l’épreuve menottée le long du tuyau dans Fort-Boyard.

Pour finir il faut que l’équipe entière grimpe sur une plateforme à 2,50m de hauteur et qu’elle brandisse l’artefact cerclé libéré de son labyrinthe.

 

À ce jeu les Bokor gagnent. ENCORE. Les Bleus se sont fatigués à tirer la corde des deux côtés alors qu’elle était déjà retenue d’un côté par le nœud. 1) ça fatigue pour rien mais surtout 2) Ho hisse à gauche, ho hisse à droite ça ne peut que faire bouger la corde, infimement certes, mais toujours plus qu’avec un seul côté tiré !

Dur de trouver un coupable à cette débâcle collective. Une de plus.

Notons que l’avantage des Rouges était que Yassin pouvait voir avant tout le monde le lieu du jeu pour saisir le principe du jeu et de la corde (alors que le reste du temps les détails du jeu ne sont donnés par Denis mais par les assesseurs d’ALP). Et ils débutèrent aussi avec trente secondes d’avance. Ces secondes n’ont pas vraiment pesé car difficile de tous passer sur la corde du premier coup mais peut-être a-t-il mieux saisi le principe général du défi.

Je ne m’attendais pas à un avantage si considérable comme annoncé. Mais belle victoire Rouge tout de même.

 

Tractations Bleues : Yves est dans le collimateur comme Kelly. Rien de bien nouveau.

Claire, qui est revenu juste pour l’épreuve d’immunité après deux jours et demi de repos à l’infirmerie, s’est totalement ratée sur le jeu. Et elle est donc capable de faiblir physiquement. En danger aussi.

 

Conseil. Kelly est éliminée alors qu’elle se sentait bien capable de plus mais elle le prend avec philosophie. Imaginez la sensation quand vous sentez le vent tourner… horrible.

Kelly annonce que Koh-Lanta l’a changé, qu’elle a stoppé la restauration et s’est mise à la comédie ! Bonne chance à elle.

 

 

@+

 

PS : Brahma explique dans les media que l’image donnée de lui est très proche de ce qu’il est, hormis des stratégies qu’il a établies qui n’ont pas été diffusées. C’est assez rare pour être noté.

Le Réunification n’aura pas lieu à l’épisode 7 comme l’an passé. J’aime assez.

Félicie n’est PAS revenue suite à l’abandon de Brahma. Est-ce que cela aurait  été différent si Félicie n’était pas partie fatiguée et au bout du rouleau ? Si Kelly avait été éliminée à sa place je doute que l’issue fût la même.

Anthony dont j’ai parlé dans cet article serait blacklisté (notre hantise à tous téléludophiles héhé !) par TF1 car il a fait de la real-tv sur d’autres chaînes. Il ne serait pas le seul : entre autres Jeff (saison 14) également. Je(ff) n’aimais pas trop ce personnage.

J’aime bien le principe du duel comme on l’avait déjà vu auparavant, notamment juste avant la finale de Koh-Lanta : La Nouvelle Edition (2014) entre Martin et notre champion du barbec… de la survie (!!) préféré, Teheirua. Ce genre de duel pourrait avoir lieu plus souvent. Télégénique à souhait.

 

Bonus : mon moment préféré de l’épisode. Conseil. Denis Brogniart s’adresse à Vincent.

« - Vincent. Est-ce que c’est pas un peu à vous, de prendre ce rôle, ce commandement dans les épreuves, eu égard à votre passé de sportif, votre expérience ? – Bah écoutez heuuu, moi j’ai joué au rugby j’ai pas… fait d’la danse sur les cordes hein donc heuu.  – Mais, j’me doute bien que au rugby vous faites rarement heuuu... heu comme ça des passages sur la corde au niveau heuu du funambule. »

Déstabilisé le Denis par cette remarque (pas vraiment valable d’ailleurs) de Vincent ? En tout cas les candidats qui n’hésitent pas à répondre à Brogniart, j’adore. Bien aussi que ce soit diffusé. Mais là clairement il n’y avait pas le choix pour qu’officiellement Vincent prenne le leadership dans cette équipe. Sinon soyez certain que cela aurait été coupé au montage.

 

kl14.png



15/04/2017
4 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 2412 autres membres